La Q1 Tower atteint de nouveaux sommets à Gold Coast, en Australie

Projet
Q1 Tower, Gold Coast, Australie
Ingénieurs
Ove Arup & Partners
Maître d'œuvre/Promoteur
Sunland Group LTD.
Fournisseur de béton
Béton Readymix
Solution GCP
Superplastifiant ADVAⓇ 133
Aperçu

Le projet

Q1, la plus grande tour résidentielle du monde, avec son architecture spectaculaire, est un ajout imposant à la skyline de la ville de Gold Coast, en Australie. La tour dispose d'un observatoire de 10 étages, ainsi que des ascenseurs les plus rapides de l'hémisphère sud. Elle a également la plus longue flèche du monde, avec ses 97,5 mètres.

"Readymix a choisi le super-plastifiant ADVAⓇ 133 pour les raisons suivantes : un excellent contrôle des affaissements, une fluidité accrue qui facilite le pompage, un retard minimal pour des affaissements élevés, une finition haute performance, un excellent contrôle des temps de prise et une perte d'affaissement minimale."
Le défi

Pour construire un bâtiment d'une telle hauteur, il faut le meilleur superplastifiant disponible, car tout le béton doit être pompé jusqu'au 80e étage, à 259 mètres du sol. Le béton doit également avoir une zone d'affaissement comprise entre 160 mm et 200 mm pour différents niveaux de plancher en raison de son interaction avec les barres d'armature.

La solution

Le fournisseur de béton, Readymix, a fait appel à GCP Applied Technologies pour la nouvelle génération de réducteur d'eau ADVA® 133 de nouvelle génération, basée sur une technologie révolutionnaire de copolymères. Il présente des caractéristiques de dispersion des agglomérats de ciment supérieures, ce qui se traduit par des doses plus faibles pour un meilleur contrôle de l'affaissement. Le superplastifiant ADVAⓇ 133 permet de produire du béton avec des rapports eau / ciment très bas sans affecter la maniabilité et est idéal pour les bétons à forte affaissement où l'interaction des barres d'armature est restreinte.

Ce superplastifiant très efficace permet un placement rapide du béton sans ségrégation ni perte de résistance pour le bâtiment commercial.

Le béton a pu être pompé à tous les étages, sans recourir à des pompes intermédiaires.

Les résultats finaux

A partir du 50e étage, la construction a commencé à prendre du retard parce que les travaux devaient s'interrompre lorsque le vent dépassait les 30 nœuds : les vents à haute vitesse se sont surtout fait sentir à partir du 60e étage. Grâce au ADVAⓇ 133 et au réglage du mélange Readymix, le projet a pu revenir au planning adéquat à partir du 80e étage.